Cher entrepreneur, qu’est-ce que le dropshipping ? Quels sont les avantages de ce mode de commerce en ligne ? Quelles en sont les limitations ? Et que faut-il maîtriser pour réussir son activité dropshipping ?

Le dropshiping est une relation tripartite entre un client final, un distributeur et un fournisseur. Pour le client, la relation entre le distributeur et le fournisseur est transparente, il n’est en contact qu’avec le site internet du distributeur, comme tu peux le voir dans le schéma ci-dessous.

La majorité des « dropshippers » (Fournisseurs) offrent maintenant un service en marque blanche c’est-à-dire que le fournisseur livre le client final avec un emballage neutre ou aux couleurs du distributeur.

Avantages du dropshipping :

  • Tu peux commencer ton activité très rapidement et avec peu d’argent, car tu n’as pas à acheter le stock, d’investir dans un entrepôt et de recruter des personnes pour gérer le tout.
  • Risque faible parce que tu n’as pas la menace des invendus qui te restent sur les bras ni les coûts fixes (Entrepôt, personnel et autres charges à payer tous les mois).
  • Tu peux offrir une qualité de service très proche des plus grands E-commerçants avec des livraisons en 48 à 72 heures.
  • Tu peux offrir un catalogue très large dont tu n’auras pas à rougir face aux plus grands sites E-commerce (Cdicount, Amazon, Fnac, Spartoo, …)

Les limites du dropshipping :

  • Tu ne maîtrises pas toute la relation client car le fournisseur est responsable de la gestion du stock et la livraison au client final. Tu dois donc choisir le bon partenaire autrement tu risques de détruire ta réputation suite aux incidents que pourraient subir tes clients (Erreurs de commande, retards de livraison et colis dégradés etc.).
  • Les marges sont plus faibles que les E-commerçants traditionnels, ce qui est très compréhensible vu le système qui est mis en place (Zéro stock). En dropshipping, tu achètes les produits 1 à 1 au rythme des clients finaux donc tu n’as pas le pouvoir de négociation des E-commerçants. Ces derniers achètent tous les ans des quantités importantes, ce qui leur permet de réduire les coûts d’achat et donc d’augmenter leur marge.

Que faut-il pour réussir une activité dropshipping ? :

  • Maitriser le référencement (SEO) et les réseaux sociaux afin de générer du trafic gratuitement cela te permettra d’avoir un faible coût d’acquisition client et donc de préserver ta marge qui est plus faible que les E-commerçants traditionnels.
  • Un site internet performant et bien interfacé avec le logiciel du dropshipper (WordPress, Prestashop, webdrop, Shopify, Wizishop,… ). Ce dernier point est important parce qu’il faut avoir une vision précise et en temps réel du niveau de stock des produits que tu mets en vente sur ton site internet.  Cela t’évitera de vendre un produit au client final que tu ne pourras pas livrer dans le délai affiché.
  • Il faut te différencier des grands e-commerçants qui ont des marques installées (Cidiscount, Fnac, Spartoo…). Pour ça, tu as 2 options :
    • Soit tu proposes des prix plus faibles, ce qui très compliqué vu les marges plus faibles d’une activité dropshipping.
    • Soit tu proposes, un meilleur service et une meilleure expérience client. A titre personnel je recommande de choisir une niche (une catégorie de produits) que tu maîtrises (Exemples : montres si tu es amateur, articles d’un sport que tu pratiques…) cela te permettra de comprendre le client et proposer un service qui colle au plus près de ses attentes.

Pour conclure cet article : Si tu veux créer un site de vente en ligne, je te conseille vivement d’utiliser le système de dropshipping pour débuter ton activité car le risque est faible. Ce système te permettra de construire une marque reconnaissable et une base de clients fidèles à moindre coût et risque.

Dans un second temps, si tu as du succès, je te conseille d’analyser tes ventes pour identifier les produits qui engendrent le plus de chiffre d’affaires et commencer à les tenir en stock. Cela te donnera 2 avantages, le premier : une marge plus élevée et le deuxième : tu reprends le contrôle sur la relation client.

J’espère que tu as apprécié cet article, merci de laisser un commentaire et de partager avec tes amis 😉 sur les réseaux sociaux.

Merci de nous suivre sur les réseaux sociaux:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 13 =


Post Navigation